• Typhon - 台風

    Aujourd'hui, j'avais envie de parler des Typhons. D'abord, parce qu'actuellement le typhon n° 11 est de passage au Japon, mais aussi parce que la curieuse que je suis voulais partager avec vous son intérêt pour ce phénomène météorologique qui fait peur à beaucoup de personne. J'en profiterais aussi pour rappeler quelques règles de base en cas de typhon, on est jamais trop prudent et malgré le fait que l'on répète toujours les mêmes choses, il y a toujours des accidents qu'on aurait pu éviter si certains ne prenaient pas des risques inutiles. Au Japon, il faut savoir qu'après la saison des pluies (plus ou moins de mi-juin à mi-juillet), on a la saison des typhons, 台風 (Taifu) en japonais, de fin juillet à plus ou moins début octobre, bien que concrètement, on peut en avoir toute l'année. Typhon, Ouragan ou Cyclone, peu importe comment on le nomme,  il s'agit du même phénomène. Le Typhon est le nom donné en Asie de Est, Pacifique Nord (jusqu'à la ligne de changement de date). Ouragan est le nom donnée en Atlantique et Pacifique Nord (jusqu'à la ligne de changement de date). Cyclone est le nom donné dans la zone Pacifique sud et océan indien. A l'origine du mot Typhon, 2 possibilités; d'une part il pourrait s'agir du mot cantonnais 颱風 ( tai fung) signifiant grand vent, d'autre part de grec ancien Τυφών (monstre issu de la mythologie grecque responsable des vents chauds), devenant tûfân en passant par les arabes puis récupérer par les marins portugais tufão.  

     

     

    Pour faire simple, un typhon est à la base une simple perturbation météorologique, dans les mers tropicales chaudes, où l'humidité serait élevée et avec des vents relativement faibles en altitude sur une période assez longue pour se combiner formant ainsi des vents violents et des pluies torrentielles. Mais avant d'être cataloguer en typhon, le phénomène passe par 3 phases: dépressions tropicales, les tempêtes tropicales puis devient typhon, ouragan ou cyclone selon la zone. Je ne vais pas tout détaillé car cela deviendrait un peu compliquer à comprendre, d'autant que selon la zone, les dénominations changent. Donc, pour faire simple, je ne parlerais que du cas du Japon. La puissances des vents est calculé en noeuds sur une période de 10 minutes. Le nœud est une unité de vitesse utilisée en navigation maritime et aérienne. 1 nœud correspond à 1 mille marin par heure, soit exactement 1,852 km/h.

    • - jusqu'à 33 noeuds, il s'agit d'une dépression tropicale
    • - jusqu'à 47 noeuds, il s'agit d'une Tempête tropicale
    • - jusqu'à 63 moeuds, la Tempête tropicale devient sévère. 
    • - dès 64 noeuds, on dit alors qu'il s'agit d'un Typhon.

    Pour faire vraiment très simple, un typhon se forme toujours dans une zone proche de l'équateur  mais à plus de 10°, car il a besoin d'une force nommée force de Coriolis pour se mettre en rotation. Il a également besoin d'eau chaud, la mer doit être à plus de 26,5° à 60m de profondeur (28°-29° en surface), c'est en quelque sorte sa source d'énergie. C'est pour cela que lorsqu'un Typon se déplace sur l'intérieur des terres ou sur les eaux plus froides, il faiblit rapidement. Evidemment là, je ne fais que le résumé du résumé, car on pourrait en parler pendant des heures et je pense que ça deviendrait vite barbant. En plus, la formation des typhons, cyclones est encore loin d'être connu parfaitement. Les scientifique l'étudient encore avec un grand intérêt.  

    Au niveau prévention, on évitera de se balader au bord de la mer un jour de passage de typhon. Les photos, si vous voulez en faire, faites-les depuis un point où vous ne risquerez pas se vous faire happer par une vague, comme depuis un immeuble, par exemple. C'est toujours incroyable de voir sur les photos des journalistes, le nombre de curieux au bord d'un quai lors qu'une immense vague vient frapper les terres de toute sa puissance! A chaque fois, je suis choquée par le peu de conscience de la dangerosité du phénomène. Et par la suite, bien sûr, on va pleurer nos chers disparus... Ce qu'il est également recommander de faire, c'est de bien nettoyer les évacuations d'eau. Les pluies étant diluviennes, cela entraîne des inondations. Alors si les évacuations des maisons sont en plus bouchées ou mal entretenues, imaginez le résultat! Nettoyez aussi vos balcons en enlevant tout ce qui pourrait tomber ou s'envoler. (C'est intéressant le nombre de choses qu'on peut voir voler durant les typhons.... ). La plus importante des recommandations que je pourrais donner est surtout celle de suivre les instructions des autorités!

    Ah, je pourrais aussi que vous conseiller ses jours-là, d'éviter les parapluies... malgré que mon jeu favori d'après passage de Typhon est de compter le nombre de parapluies cassés abandonnés le long de la route entre chez moi et la gare. ^^ 

    Le typhon numéro 11 est passé, mais apparemment, le 12ème n'est pas si loin... A suivre! ;) 

    Informations sur les Typhons, Japan Meteorological Agency: http://www.jma.go.jp/en/typh/

     

    « Fuji san et moi - 私と富士山A la mer - 海に »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :