• Ces derniers temps, j'ai beaucoup réfléchi à propos de diverses choses, à comment je vis, à ce que je suis, à tout ce que je ressens, à comment j'ai vécu, et même à mon boulot aussi. Mais ma principale réflexion concernait ma vie sentimentale, côté de ma vie à laquelle j'attachais beaucoup d'importance jusqu'à maintenant. Je crois que j'ai plus trop envie de m'intéresser à ce côté. Je suis vidée d'avoir autant combattu et de donner des coups d'épée dans l'eau. Pourtant je sais quels sont mes sentiments pour ce type qui vit si loin de moi, mais je n'ose lui dire, de toute façon ce n'est pas réciproque, enfin de mon point de vu, et quand bien même il m'aimerait plus qu'avec de l'amitié, il ne me le montre pas, pour ne me le fait pas sentir. Alors je me dis que je devrais simplement ranger mes sentiments dans une boîte et la placer aussi profondément que possible dans mon âme sans oublier de jeter la clé.

    Ainsi peut-être arrêterais-je de me faire souffrir en m'attachant trop vite aux gens...? Si encore il me délaissait pour une personne d'autre, je comprendrais, mais pour une image idéal d'une femme qu'il n'a même pas encore rencontrer... non, je n'arrive vraiment pas à m'y faire. Je comprend très bien qu'on puisse être attirer par une certaine ethnie, par un certain style de personne, moi même j'aimerai trouver mon idéal, comme tout le monde je pense. Mais est-ce que le chercher à tout prix ce n'est dans le fond pas une sorte de fuite de la réalité? Est-ce un moyen de contourner sa vie en pensant la vivre à fond ou un simple manque de courage pour admettre qu'on a encore des sentiments pour son ex ou une personne qui nous a rejetée? Je sais pas... Enfaite, je crois que j'aurai préféré entendre de sa bouche qu'il m'avait trompé, ça aurait été moins douloureux, car j'aurai pu l'engueuler, l'insulter, le détester ou le haïr... mais là, je dois faire quoi? Je dois me battre contre une ombre ou bien est-ce que je dépose mes armes à ces pieds en attendant que le bourreau fasse son office?

    Bon, je sais que je suis pas un cadeau et que j'ai mon propre caractère, mais entendre mes amis parler de moi, j'ai de bon côté aussi. Même si j'ai quand même de la peine à les voir, car je ne sais voir que les bons côtés des autres et pas pour moi-me. Je crois que je suis le genre de personne qui dans le fond ne se consire pas pour ce qu'elle est mais uniquement dans le fais qu'elle peux aider les autres aux détriment d'elle-même. Je veux toujours que les autres soit heureux, les aider, faire de mon mieux pour leur simplifier leur vie... mais moi dans tout ça, je me place où? Je ne suis ni une fille modèle, ni une bonne amante, ni une fille pleine de bonne volonté, généreuse et gai... Je ne suis rien de tout ça, juste une fille que l'on rencontre avant de passer son chemin et qu'on finit par oublier. Je n'ai aucun charisme, aucun talent, aucune beauté, je suis même pas banal, car j'ai unoriginal qui attire mais qui finit par faire fuir aussi...

    Et maintenant que dois-je faire?
    Partir ou rester?
    Rester comme je suis ou continuer d'évoluer?
    Le chemin que j'ai pris est-il le bon?
    En tout les cas, je fonce dans le mur...
    Comme d'habitude...

    Watashi wa anata ga ichiban hoshii desu.

    Anata ga koishii.

    aishiteru

    1 commentaire

  • Moi, je suis du groupe B négatif.
    Et toi?

    Tu savais qu'au Japon, le groupe sanguin est très important et qu'il n'est pas rare de le demander pour engager une conversation? Les japonais sont très sensibles aux Ketsu-eki-gata «groupes sanguins » . Ils sont aussi importent que le signe du zodiaque voir même plus.

    Les entreprises s'en servent pour choisir leurs employés. Des agences de rencontres basées sur les groupes sanguins ont même été créées. Il existe aussi des boissons spécial pour chaque groupes sanguins.
    Quand on lit une présentation d'une personnalité il y a presque toujours son groupe sanguin.

    Alors voici la description de votre caractère selon votre groupe sanguin:

    Groupe A

    Pour les Japonais, vous êtes " une petite maison de bois et de papier " dont les murs laissent transparaître le caractère : ouvert, accueillant, disponible à l'amitié. Mais le bois et le papier sont des matériaux fragiles et, en cas de tempête professionnelle ou sentimentale, il vous faut du temps pour réparer les dommages.

    Votre caractère :

    Avec ce groupe sanguin, votre caractère est introverti (à l'opposé de O). Patients, réservés, réfléchis et prudents lorsqu'il s'agit de vous exprimer, vous recherchez la perfection dans tous les domaines. Doux et dociles en apparence, vos sentiments bouillonnent à l'intérieur et l'inquiétude peut vous gagner. En privé, vous êtes plus autoritaires qu'on ne le croit.

    Vos atouts :

    On recherche en vous l'honnêteté, le perfectionnisme...l'efficacité. En effet, vous travaillez en plein rendement dans un cadre ordonné, réglé, organisé. Excellent collaborateur, on peut compter sur votre sérieux, votre sens du détail.

    Vos handicaps :

    Plus à l'aise pour exécuter que pour commander vous manquez parfois d'esprit d'initiative. Ce besoin de sécurité, ce manque de confiance en vous peut freiner votre ascension sociale.
    Sur le plan sentimental :

    Timides, effacés, discrets, vous n'avez pas l'habitude de faire le premier pas. Les grandes effusions sentimentales, les déclarations enflammées ne vous conviennent pas. Vous préférez les subtilités, les sous-entendus; c'est dans l'intimité que vous démontrez votre imagination !

    Groupe B

    Pour les Japonais, vous ressemblez à une " caverne " car au premier abord, il est difficile de cerner votre personnalité. Pourtant, il suffit de mieux vous connaître (d'entrer dans la caverne) pour comprendre que votre personnage est plus complexe, plus intéressant. En effet, vous n'avez pas de principes ni d'idées préconçues. Il vous suffit de bien aimer pour accepter l'amitié d'où qu'elle vienne.
    Votre caractère :

    Avec ce groupe sanguin, votre caractère est cyclothymique. Très indépendants, vous détestez que votre vie soit gérée par quelqu'un d'autre.

    Énergiques, très rapides intellectuellement, originaux et inventifs, votre état d'esprit change comme la météo ; vous êtes lunatiques. Ces variations ne dépendent pas de votre entourage mais bien de vous-mêmes. Votre caractère est à l'opposé de AB.

    Vos atouts :

    On recherche en vous l'originalité, l'imagination, la créativité. Grâce à vos facultés d'observation et à votre pouvoir de concentration (lorsqu'il s'agit d'un travail qui vous plaît !), vous êtes capables de mettre en oeuvre de grands projets.

    Vos handicaps :

    Farouchement indépendants, vous refusez l'autorité, les règles et la hiérarchie. Vous éprouvez alors des difficultés pour vous intégrer dans une équipe ou pour déléguer des responsabilités. Vous avez l'impression de pouvoir faire mieux vous-mêmes....

    Sur le plan sentimental :

    Charme, séduction, magnétisme...vous ne passez pas inaperçus ! vous aimez jouer de vos atouts, tomber amoureux et changer de partenaires (même si le sexe n'est pas pour vous une finalité). Spontanés, impatients, vous vivez l'instant, le présent jusqu'au jour où vous tombez sur le conjoint idéal. Alors, vous transformez le présent en éternité...

    Groupe AB

    Pour les Japonais, le caractère AB est à doubles facettes. D'un côté, vous êtes " un bureau qui fonctionne bien", car sur le plan professionnel, vous êtes très efficace (malgré un flegme apparent). Mais vous êtes aussi " un salon de thé donnant sur l'avenue ", à priori ouvert, accueillant, souriant mais...ce n'est qu'une façade. Comme vous êtes délicats, susceptibles, vous fabriquez une fausse image pour vous protéger. Vous êtes doués pour cacher vos sentiments.

    Votre caractère :

    Avec ce groupe sanguin, votre caractère passe d'un extrême à l'autre. A l'extérieur, vous aimez le changement, les amis, les fêtes (et c'est vous qui menez la soirée) mais à l'intérieur, vous vous révélez beaucoup plus sérieux. Pacifiques, artistes, ayant le goût de la justice (et le besoin de parler), vous vous adaptez facilement aux situations. En effet, votre caractère varie en fonction des autres, de votre entourage et non en fonction de vous-même (vous n'êtes pas " lunatiques "). Votre caractère est à l'opposé de B.

    Vos atouts :

    On recherche en vous le sens artistique, la diplomatie et l'adaptation aux nouvelles situations. Votre intuition vous permet d'analyser et de résoudre les problèmes les plus épineux. Ne supportant pas l'inactivité, vous êtes capable de travailler jusqu'à épuisement.

    Vos handicaps :

    Dynamiques et performants, vous butez lorsqu'il s'agit de prendre une décision, de trancher dans le vis. Ne travaillant bien que dans une ambiance paisible, vous ne supportez par les rapports tendus, l'agressivité et surtout...que l'on doute de vos capacités.

    Sur le plan sentimental :

    Rêveurs, idéalistes (parfois immatures), l'amour est pour vous un conte de fées et vous attendez que le prince charmant (ou la princesse) fasse le premier pas (attention, l'amour est une chance qui s'attrape au vol...). Vous ne vous sentez vraiment engagés que lorsque vous confiez une partie de vos secrets à votre partenaire.

    Groupe O

    A première vue, vous paraissez être une " forteresse " ; inébranlable, secrète. On ne voit pas ce qui se passe à l'intérieur et il faut montrer patte blanche pour entrer. En effet, votre confiance n'est pas immédiate mais une fois acquise, on peut compter dessus. Attention, si l'on vous déçoit, vous n'hésitez pas à rompre....
    Votre caractère:

    Avec ce groupe sanguin, votre caractère est extraverti (à l'opposé du A). Dynamiques, très actifs, sans cesse en mouvement, vous ne craignez rien, ni personne et l'initiale est toujours de votre côté. Extérieurement, vous paraissez forts, parfois autoritaires mais à l'intérieur vous êtes doux et romantiques. Dans les moments difficiles de la vie, vous faites face en prenant toutes vos responsabilités.

    Vos atouts :

    On recherche en vous le dynamisme, l'enthousiasme, le sens des responsabilités et du commandement, l'esprit de compétition. Très motivés par ce que vous faites, vous savez " manager ", encadrer une équipe et atteindre l'objectif fixé.

    Vos handicaps :

    Votre caractère est entier et vous admettez difficilement la critique. Pour réussir, vous devez savoir choisir vos collaborateurs car si vous êtes mal secondés, votre enthousiasme (aveugle) peut vous mener à l'échec.

    Sur le plan sentimental :

    Directs et passionnés, en amour, vous savez ce que vous voulez : c'est tout de suite ou pas du tout ! Entreprenants, dotés d'un grand appétit sexuel, vous aimez totalement et demandez à votre partenaire plus qu'une simple présence : une réelle assiduité !

    votre commentaire

  • Milie, la fée des prairies
    Dessin par Scilla pour la petite Emilie
    le 21 mai 2009,
    aux crayons secs et mouillés

    1 commentaire
  • .........................Je regardais ce soir le ciel d'un bleu éclairé par les lumières de la ville. Je me suis soudent rendue compte que je me sentais heureuse, que ma vie avais pris une belle couleur d'avenir et que pour la première fois depuis plusieurs années, je m sentais bien simplement. Et pourtant, j'ai toujours ce petit coup de blues qui reviens juste quand il faut pas, qui me fait m'angoisser pour la moindre broutille. Et là, je réalise que je ne suis pas encore complètement guérie de ma malédiction.

    .........................J'ai peur quand je regarde trop loin ans le futur, j'ai peur de perdre ce que j'ai de plus cher actuellement, j'ai peur de ne pas pouvoir avancer en même temps que lui, j'ai peur de savoir où j'en suis réellement dans mes sentiments, j'ai peur d'évoluer trop vite... J'ai peur pour pas grand chose et je m'attache trop vite m'a dit un ami avec qui j'ai déjeuné ce midi. C'est quelqu'un de bien qui essais tout le temps de me faire apprendre l'esprit du Carpe Diem. Parfois, ça marche et parfois je doute. Et ce soir, c'est le doute qui prends le contrôle de mes pensées. Pourquoi maintenant? Pourquoi je suis incapable de profiter simplement du moment présent? e suppose que tout ça c'est dans ma nature et que probablement les événements de la vie m'ont conduit à être comme ça... Mais j'en ai marre d'être ainsi, je voudrais tant trouvé la force de changer. Heureusement que certaines personnes sont là pour me faire sourire dans les moment pénible, même si c'est involontairement... Aujourd'hui, je ne serais peut-être plus là si des gens ne m'avait pas sourient au bon moment... Qui sait dans le fond...

    .........................Ce soir j'ai regardé le ciel et je me dis que j'ai rencontré des gens formidables ce weekend, des gens qui ne me connaissaient pas, mais qui m'ont accueillaient comme une des leur et c'était bien la première fois que je me sentais si bien, comme le chez moi que j'ai jamais eu... Est-ce que c'est ça ce qu'on ressent quand on est accueilli par des amis, des vrais amis? Je me pose plein de question... Qu'ai-je vécu jusque-là? Je me rend compte du néant et du vide que j'ai créé avec les années, en m'isolant. Je suis ce que je suis et avec de la chance, je saurai évoluer et rattraper une partie du temps perdue... enfin je l'espère.


    1 commentaire
  • Un jour de mai 2012, un vieux monsieur est assis sur un banc de parc, face à la grille du Coq du Palais de l'Élysée. Après quelques minutes, il se lève et va voir le Garde Républicain qui est de garde et lui demande:

    - Bonjour monsieur, j'aimerais visiter l'Élysée et rencontrer le président Nicolas Sarkozy.

    Le Garde Républicain lui répond:

    - Monsieur Sarkosy n'est plus président et il n'habite plus ici.

    Le vieux monsieur s'en va sans dire un mot.
    Le lendemain, le vieux monsieur est encore assis sur le banc de parc, face à la grille du Coq du Palais de l'Élysée. Il se lève et va voir le Garde Républicain et lui demande:

    - Je veux visiter l'Élysée et rencontrer le président Nicolas Sarkozy.

    Le Garde Républicain lui répond:

    - Monsieur Sarkosy n'est plus président et il n'habite plus ici.


    Le vieux monsieur s'en va sans dire un mot.
    Pour la troisième journée consécutive, le vieux monsieur est encore assis sur le même banc de parc et regarde l'Élysée. Il se lève enfin, va voir le Garde Républicain et lui demande à nouveau:

    - J'aimerais visiter l'Élysée et rencontrer le président Nicolas Sarkozy.

    Le pauvre Garde Républicain ne sait plus trop quoi dire...

    - Monsieur, ça fait 3 jour que vous me demandez de rencontrer Monsieur Sarkozy et ça fait 3 jours que je vous dis que Monsieur Sarkozy n'est plus président et qu'il n'habite plus ici... Est-ce qu'il y a quelque chose que vous ne comprenez pas?

    - Non... Non... dit le vieux monsieur. C'est juste que ça me fait tellement plaisir de vous l'entendre dire...

    Alors le Garde Républicain s'est mis au garde-à-vous, l'a salué et lui dit:

    - A demain Monsieur!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique