• Kanamara Matsuri - カナマラ祭り

    Comme chaque premier dimanche d'avril, près de chez moi, à lieu un festival un peu hors du commun, la Kanamara matsuri カナマラ祭り ou le festival du phallus de fer. C'est un festival qui semble un peu atypique (y compris pour les japonais) mais qui ne l'est pas vraiment au Japon puisque il en existe plusieurs du même type dans tout le Japon. 

     

     

    Je m'y rends chaque année (ben oui, quand on habite pas trop loin...) parce que je trouve sympathique l'ambiance, (non je ne suis pas une perverse! lol) et aussi parce que j'aime les sucettes qu'il vendent (bon là ok, je parie que vous me croyez pas quand je dis que je ne suis pas une perverse... ^^' ). Elles ont tellement bon goût et en plus, elle sont vendues pour la bonne cause, à savoir que les bénéfices du festival sont reversés à la recherche contre le sida.  Ils ne vendent pas que des sucettes, mais aussi des bougies et plein de gadgets en forme de phallus (lunettes, pistolet à eau, briquet, porte-clé, etc...). Brefs, ce festival semble être un rassemblement de fanatique du sexe, mais il en est rien du tout. Il est en réalité consacré à la fertilité et à la lutte des maladies sexuellement transmissible. 

      

    Petit cours d'histoire rapide sur Kawasaki 川崎 :

    Il y a bien longtemps, Kawasaki était un port très fréquenté, une porte d'accès à Tokyo comme à Yokohama. Et qui du port (surtout à l'époque), dit aussi prostitution. Kawasaki était en effet une ville assez pauvre. Alors il n'était pas rare que les jeunes filles vendent leurs faveurs aux marins de passages. Pour éviter une grossesse non-désirée et les maladies diverses, elles se rendaient au temple Kanayama 金山神社, où se déroule actuellement le festival, pour prier. C'est d'ailleurs probablement aussi pour cela que la légende du temple est né. On raconte qu'un démon se serait loger dans le sexe d'une jeune fille. A sa nuit de noce, le démon mangea le phallus de son époux. Le maréchale ferrant du village forgea alors un phallus de fer pour tromper le démon. La ruse fonctionna si bien que le démon en perdit tous ces dents! La jeune fille fût donc libérée de sa malédiction. Pour ne pas oublier, on conserva le phallus de fer et on érigea un temple à la place de la forge, l'actuel temple Kanayama. 

     

       

    Durant la procession, 3 phallus sur des mikoshi 神輿 (maison portative des Dieux) sont de sortie:

    • le pénis de bois dans le grand mikoshi, le plus ancien
    • le pénis de fer noir dans le mikoshi en forme de bateau,
    • le pénis géant rose dans le mikoshi Elisabeth sans toit, porté par des hommes en vêtement féminin

        

     

    Mon impression cette année:

    Cette année plusieurs nouveautés avaient été mises en place pour gérer la foule chaque année de plus en plus nombreuse. Une catastrophe à mon avis, car c'était un immense foutoir! Des queues dont on ne trouve pas la fin, laissant évidemment place à la bousculade et à la fraude (les étranger étant nombreux et ne sont pas toujours tous respectueux de l'attente des autres, malheureusement...), de nombreux stands complètement inaccessibles voir carrément invisible tant la foule était dense. Il aurait peut être été plus intéressant si les stands de nourriture avaient été posés dans la rue comme certains stands de gadgets aussi, laissant à la foule plus de place pour admirer et photographier les mikoshi ou voir les prières... En plus le mauvais temps n'ayant vraiment pas aidé, on pataugeait dans la boue. J'ai même aperçu un enfant tombé et qui a bien failli se faire écraser pas des idiots qui courait en bousculant les gens. Heureusement qu'une bonne âme à réagit rapidement en le relevant! Bref, un chaos cette année! J'espère que l'année prochaine, l'organisation sera plus au point! Et par pitié... j'ai vu des gens pratiquement nus... Certes, c'est un festival porté sur le sexe, mais un peu de décence ne ferait pas de mal... ce n'est pas la Gaypride non plus... -__-'(j'ai rien contre la gaypride, hein, au contraire, je milite aussi pour les même droits pour tous!) Je rappelle que c'est un festival sur la fertilité et non exhibitionnisme, et tant pis si je passe pour une rabat-joie! 

    Bref, un sentiment bien mitigé cette année. Du coup, je planifie une visite au temple hors festival et par beau temps, histoire de faire de belles photos. 

    Lire mon précédent article sur le Kanamara Matsuri: http://www.kaij.jp/gambalog/?p=7814

    « Mon ordinateur est mort! 私のコンピュータは死んでしまいました! »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :