• Hong Kong

    Une chose que je trouve étonnante dans le Japon, c’est qu’il revient moins cher de voyager à l’étranger que dans le Japon même. Par exemple, mon weekend à Séoul m’a coûté aussi cher qu’un voyage à Kyoto! Évidemment, je voyage et recherche toujours les prix les plus bas, mais mon weekend de 3 jours, tout compris, m’a finalement couté moins cher qu’un trajet en Shinkansen aller-retour pour Kyoto. Du coup, avec mon mari, on en profite pour visiter en coup de vent les grandes villes d’Asie. J’ai un autre avantage comparer à d’autres personnes aussi faut dire, étant suissesse possédant des francs suisse, j’ai un peu plus de facilité de déplacement grâce au taux de change très avantageux. Tout ça pour dire que durant le weekend prolonger du mois de Janvier, nous nous sommes rendus à Hong Kong.

    Une très grande ville qui fût autrefois une colonie anglaise. Elle fût rendu à la Chine en 1997 après 155 ans de colonisation. Je m’en souviens très bien, toutes les télés en parlaient, un événement mondial. Ceci dit, après avoir visiter cette grande ville, je me demande si finalement c’était vraiment une bonne chose pour les hongkongais… Je ne suis pas pour les colonies de manière générale, mais il me semblait que Hong Kong était beaucoup mieux avant, ou du moins de part les reportage que j’en ai vu. Même mon mari qui avait visité la Hong Kong anglaise, a été vraiment déçu de ce qu’il a vu. Je ne pense pas polémiquer sur ce sujet bien longtemps, parce que ce n’est qu’un ressenti de touriste et qu’on pourrait finalement en parler très longtemps.

     

     
    En tout cas, je n’ai pas aimé cette ville. Elle m’a fait l’impression d’être un centre commercial géant, avec finalement peut de chose à voir. Il y a bien des points de vue comme le Victoria Peak, mais bon… et même là, grand centre commercial… (-___- ‘) Évidemment, vous vous doutez bien qu’en 4 jours, il est difficile de tout voir, mais on était quand même bien situé, à Central sur l’île de Hong Kong et du coup, on a eu un bon aperçu. Niveau restaurant, je parle des restaurants car mon japonais de mari est fan de restauration, parfois, j’ai quand même eu du mal, autant certains établissement étaient super bon, autant parfois, le personnel était froid, voir glacial. Et dans d’autres établissements, je ne parle pas de l’hygiène plus que douteuse… Pour moi européenne, ce fût peut-être la partie la plus difficile. Je me suis même demandé s’il y avait un servie qui contrôle l’hygiène des restaurants… En tout cas, moi, je me souviendrais toute ma vie les “Faut laver! Lavez!” d’un serveur en nous installant sur un coin de table partagé avec 3 autres familles. Devoir lavé nos couverts nous même avant de s’en servir… Autant dire que personnellement j’ai pas très peut manger dans ce restaurant, ça m’a dégoûté (pourtant je suis une gourmande et j’adore la cuisine chinoise!). Mon mari lui à trouver ça marrant et pittoresque! Le plus surprenant, c’est que c’était vraiment bondé et c’est sûrement pas à cause des prix qu’on ne peut pas vraiment appelé bon marché! Heureusement pour moi, il y avait assez de bon restaurant de bonne qualité et peu cher pour ne pas mourir de faim! Et la preuve étant que j’ai prix 3 kilos durant ce voyage! LOL

     


    Un point que j’ai bien apprécié, c’est le tramway impérial. Très bon marché et surtout vraiment pratique! Son seul défaut, c’est qu’on devait absolument avoir la monnaie exacte car par de change. Idem pour les bus, mais c’est un peu plus cher, donc on ne les a pas vraiment pris sauf pour l’aller-retour aéroport. Le métro, on a pas testé. C’était plus cher et on en avait pas vraiment l’utilité. On aurait pu prendre la carte Octopus (si je ne me trompe pas dans le nom) qui est une carte prépayer, mais on s’est finalement arranger sans. Je crois que les transports ont été la partie la plus rigolote du voyage. On a même testé le tram funiculaire Peak Tram, qui fût construit en 1888 et qui relit Central à Victoria Peak, le meilleure point de vue de Hong Kong. C’est un peu le piège à touriste, car non seulement tu doit faire la queue durant au moins 1h pour y aller mais en plus on te fait un bourrage de crâne visuel pour payer un truc à mon avis inutile comme la plateforme la plus haute pour le double du prix du tram, alors que tu as finalement une vue identique gratuitement. En plus cette plateforme est gigantesque et défigure le paysage. C’est vraiment dommage. Enfin, c’était vraiment une très belle vue, surtout au crépuscule, même si avec le vent, mon mari et moi étions gelé! Mais ça m’a donné une bonne raison d’être dans ces bras! Je vais pas m’en plaindre, n’est-ce pas!

     

     

     

    Au final, ce n’est pas parce que je n’ai pas aimé cette ville que je n’ai pas apprécié le voyage. Nous nous sommes vraiment amusés. Par contre, une question qui restera sans réponse au moins un bon moment je pense, c’est pourquoi il y avait autant de femmes assises le long des passerelles et les parcs qu’il y a à Hong Kong le dimanche? Qu’est-ce qu’elles attendent? Pourquoi sont-elles là toute la journée à plus ou moins rien faire? Il n’y avait aucune revendication et elles semblaient plutôt d’humeur joyeuse, alors pourquoi…? Si quelqu’un connait la réponse, merci de me la mettre en commentaire, je n’ai malheureusement pas d’ami hongkongais à qui demander. Merci d’avance.

     

     

    « Une expo sur le toilette? トイレ!!Mont Fuji, le grand ménage – 富士山の大掃除 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :