• 高橋 瞳 Hitomi Takahashi: Aozora no Namida 青空のナミダ

    高橋 瞳 Hitomi Takahashi:
    Aozora no Namida 青空のナミダ

     
    Paroles:


    Hitorikiri kurayami no naka
    Kimi no namida no imi wo shitta
    Negau basho fumi dashi takedo
    Daremo kizutsuketaku nakute

    Umi wo wataru kaze wa kyou mo
    Mayowazu ni ashita ni mukau no ni
    Kokoro wa doushite ugoki dase nai

    Donna unmei ga matte irun darou
    Kuya mitaku nai yo umareta koto
    Kanashimi no naka ni yuuki ga aru
    Kagayaki tsukamu to shinjite iru

    Furi shikiru aozora no namida
    Itsu no hi ka egao ni kaeru yo

    Isogi ashi oikaketa kaze
    Yubi no aida wo surinuketeku
    Shinjiru koto mada kowai kedo
    Todomaru koto wa mou shinai

    Tsuki ga sotto kata wo tataki
    Minamo utsushitekureta kiiromichi
    Mayou koto sae wasurete yuku yo

    Nanimo nai asu ga matte itemo
    Nanika wo umidasu te ga aru kara
    Kimerareta michi mo kaeteyukeru
    Tsuyoi omoi ima komi ageteru

    Koboreteta aozora no namida
    Ashita ni wa kitto hareru kara

    Miageta saki he to
    Aruki daseru hazu
    Dokomademo yukeru
    Jibun naku sa nai nara

    Donna unmei ga matte irun darou
    Kuya mitaku nai yo umareta koto
    Kanashimi no naka ni yuuki ga aru
    Kagayaki tsukamu to shinjite iru

    Furi shikiru aozora no namida
    Itsu no hi ka egao ni kaeru yo

    Traduction:

    Dans le noir de la solitude
    Je connais la signification de tes larmes
    Je suis devenue une proie
    Je ne veux blesser personne

    Le vent qui souffle par dela les océans
    Ne s'arrêttera pas aujourd'hui ni les jours prochains
    De toute façon mon coeur ne bougera pas

    En regardant mon destin
    Je ne peux pas regretter les choses pour lesquelles je vis
    Car sans la tristesse il n'y a pas de courage
    Je crois pouvoir tenir cette lumière

    Les larmes qui tombent du ciel bleu
    deviendront un jour un sourire

    Le vent souffle violemment
    et traverse mes doigts
    les choses auxquelles je pense sont toujours effrayantes
    mais je n'arretterai pas

    La Lune frappe doucement ma peau
    Et j'en oublie même que je suis perdue
    sur la route qu'elle éclaire

    Même si je n'attends rien de demain
    Une main tendue apportera quelque chose
    Et le destin changera
    Ce puissant sentiment grandissant

    Les larmes qui tombent du ciel bleu
    Créeront un nouveau futur

    Ce futur vers lequel je regarde
    C'est ce que je suppose faire
    Je peux aller ou je veux
    si je n'abandonne pas

    En regardant mon destin
    Je ne peux pas regretter les choses pour lesquelles je vis
    Car sans la tristesse il n'y a pas de courage
    Je crois pouvoir tenir cette lumière

    Les larmes qui tombent du ciel bleu
    deviendront un jour un sourire
    « Mon Chéri à MoiObsession / Seven Art - When your gone (Avril Lavigne) (2009) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :